Franco-Etrangers Index du Forum

Franco-Etrangers
Vivre en France en famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Site Meter
Danemark

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> Forums immigration/couples mixtes autres pays européens - maj 23 nov 2009
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 17:37 (2008)    Sujet du message: Danemark Répondre en citant

Danemark : Forum et le site web danois AEUG - Mariages Sans Frontières
www.aegteskabudengraenser.dk

Les forums européens des couples mixtes vous sont présentés par multinational
en traduction intégrale par google depuis leurs langues nationales vers le français
(qualité correcte de traduction) et l'anglais (très bonne qualité de traduction).
Il y est ajouté le lien vers la version originale. Le traducteur google vous accompagne
à l'intérieur de chaque site. Il suffit de naviguer dans le site tout à fait normalement, tout est traduit.




Le Forum danois Mariages Sans Frontières
http://www.aegteskabudengraenser.dk/forum

Utilisez http://translate.google.com pour une traduction en anglais (bonne qualité) ou en français (qualité moyenne).




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Mai - 17:37 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 14:39 (2011)    Sujet du message: Danemark Répondre en citant

Danemark :
La ministre de l'intégration limogée pour avoir masqué durant de nombreuses années
des refus de naturalisation illégaux au regard de la Convention des Nations-Unis sur les Apatrides


Mais attention : "Son portefeuille est revenu au ministre de l'Aide au développement Soeren Pind, considéré comme un « dur » sur les questions d'immigration'

Dès 2008, Birthe Hornbech était sur la sellette pour refuser d'accorder aux couples mixtes dano-étrangers le droit de vivre au Danemark dans le cadre de la législation européenne. Son poste n'avait été sauvé que d'extrême justesse car c'était tout le gouvernement danois qui menaçait alors de s'effondrer par réaction en chaîne. Elle tombe aujourd'hui sur un dossier comparable, concernant cette fois l'accès à la nationalité : le refus illégal d'accorder la nationalité danoise à des jeunes d'origine palestinienne à leurs 18 ans, pour la plupart nés et grandis au Danemark.

La Convention des Nations-Unis pour la réduction des cas d'apatridie oblige pourtant ses Etats signataires à accorder la nationalité à ceux qui ne peuvent en dispsoer d'une autre, ce qui est le cas des réfugiés palestiniens.

Comme en France, la manoeuvre passait par la non-réponse aux dossiers de demande de naturalisation. Ce n'est qu'en 2010, soit plusieurs années après le début de la technique, que le ministère danois de l'immigration/intégration, sous la pression médiatique, se voit obligé de confirmer officiellement ces refus illégaux, ce qui entraîne aujourd'hui sa démission forcée.

En France, où se finalise la nouvelle loi sur l'immigration en ce début mars, les autorités trafiquent désormais les statistiques sur l'accès à la nationalité. Ce sont plus de 30 000 jeunes étrangers, nés et grandis en France, qui disposaient jusqu'en 2006 d'un accès à la nationalité française mais qui se trouvent désormais rayés des statistiques officielles (quelques 135 000 naturalisations au total et non pas les quelques 105 000 désormais habituellement présentées). On retrouve pourtant le chiffre exact dans les statistiques non plus françaises mais communiquées par le gouvernement français à la Commission Européenne.

L'objectif est assez limpide : effacer ces 30 000 jeunes des statistiques, c'est empêcher d'estimer combien de jeunes sont refusés illégalement de nationalité française.

On démissionne au Danemark pour moins que ça. Mais attention : "Son portefeuille est revenu au ministre de l'Aide au développement Soeren Pind, considéré comme un « dur » sur les questions d'immigration'

Citation:


Danemark: Une ministre limogée pour avoir refusé de naturaliser
RFI
8 mars 2010
http://www.rfi.fr/europe/20110308-mini-remaniement-danemark


Birthe Roenn Hornbech, la ministre de l'Intégration, a été limogée ce mardi 8 mars 2011. Elle est accusée de ne pas avoir informé à temps des refus injustifiés de naturalisation d'apatrides palestiniens. Son portefeuille est revenu au ministre de l'Aide au développement Soeren Pind, considéré comme un « dur » sur les questions d'immigration.


C'est une convention des Nations unies, transposée dans la loi danoise, qui accorde aux apatrides âgés de 18 à 21 ans le droit à la nationalité du pays, s'ils n'ont pas commis de crime ou de délit grave. Les services danois de l'immigration ont pourtant refusé de naturaliser une trentaine d'apatrides, des Palestiniens, alors qu'ils remplissaient tous les critères requis.

Le Premier ministre danois, le libéral Lars Loekke Rasmussen, a annoncé lui-même la démission de sa ministre de l'Intégration, Roenn Hornbech. Après une enquête et des explications de l'intéressée, il lui a reproché de ne pas avoir informé plus tôt le Parlement, des manquements des services de l'immigration. Selon la presse danoise, Roenn Hornbech, libérale elle aussi et qui était en poste depuis 2007, savait depuis 2008 que les services de l'Immigration violaient la convention des Nations unies sur les apatrides.

Récemment, le Danemark a adopté des lois plus restrictives concernant l'immigration et l'intégration des étrangers, et ce sous la pression du Parti populaire danois, un parti xénophobe, qui pourrait améliorer son score aux élections législatives prévues pour le mois de novembre.



Citation:


Pour rappel :

Danemark : Les couples mixtes proches de faire sauter le Gouvernement !!!
Enquête multinational.leforum.eu
18 août 2008
http://multinational.leforum.eu/t222-Danemark-Les-couples-mixtes-proches-de-faire-sauter-le-Gouvernement-L-Union-Europeenne-se-prepare-a-engager-des-poursuites-contre-le-Danemark.htm

Citation:

Edit novembre 2009 :

Mariage sans frontières, l'association de couples mixtes danoise, a discrètement abandonné les poursuites ... Dossier trop difficile à faire avancer.

Un accord a été signé entre le gouvernement danois et son extrême droite, actant la directive européenne de libre circulation en échange d'un nouveau durcissement de l'accès à la nationalité. Ayant obtenu que le Danemark se conforme à la directive, la Commission Européenne a également abandonné les poursuites.

Mais le scandale laisse des traces profondes. Suite à la polémique sur l'intrusion de Bruxelles dans la souveraineté danoise, les référendums sur l'euro et une entrée totale dans l'Union Européenne n'en finissent pas d'être repoussés par Copenhague et le scandale des couples mixtes aura coûté au Premier Ministre Anders Rasmussen son rêve d'être choisi pour incarner le premier homme à la tête de l'Union Européenne. Lot de consolation, il lui a été proposé le Secrétariat Général de l'Otan et il démissionnait sans gloire en avril 2009 de son poste de Premier Ministre pour céder la place à Lars Rasmussen.

L’extrême droite danoise se porte bien. Les couples mixtes, pour leur part, choisissent de rester discrets, capitalisant sur les avancées permises par le respect de la directive européenne de libre circulation plutôt que de porter haut.

Dans les couloirs bruxellois, les discussions entre les Etats membres et les Institutions concernent désormais les moyens de modifier discrètement la directive regroupement familial des familles d'étrangers pour la rendre beaucoup plus restrictive. Silence radio à l'heure actuelle sur la directive libre circulation concernant les couples et familles europe-pays tiers.




Le Gouvernement a menti aux Citoyens comme aux Parlementaires et concocté des parades juridiques illégales dès 2004 pour empêcher les Danois d'exercer leurs droits de citoyens européens à vivre en famille d'où qu'elle vienne. Des milliers de couples sont concernés. Le Gouvernement reconnaît que toute sa politique de blocage de l'immigration familiale vole en éclat. Les preuves de dissimulation s'accumulent contre lui. L'opposition de gauche lance une coalition historique dans l'éventualité de la chute du Gouvernement. L'Union Européenne s'apprête à lancer des poursuites.

C'est le feuilleton de l'été au Danemark et bien sûr, pas une ligne ou si peu dans la presse française. Alors que le bébé d'à peine un mois a déjà de belles dents. C'est le cadeau de l'association locale des couples mixtes "mariages sans frontières" aux autorités en réponse à cinq années d'exil forcé au mépris du droit des citoyens européens et ce nourrisson mordeur n'en finit pas de déchiqueter le gouvernement à tel point que ce dernier pourrait tomber.

Retour sur un mois de crise. Sous la pression incessante de Mariages sans Frontières et après avoir reporté à de multiples reprises les rendez-vous avec celle-ci, le gouvernement avait finalement reconnu à la mi-juillet qu'il suffisait d'un séjour de 2 à 10 semaines à l'étranger et de 10 heures de travail rémunéré par semaine pour être considéré comme citoyen européen et donc pouvoir faire venir sa famille de l'étranger sans avoir à se soumettre aux critères restrictifs délirants mis en place par le Gouvernement pour empêcher la réunification familiale des couples et familles mixtes.

Le scandale a été immédiat. Des centaines de couples mixtes avait été volontairement mal informés par le Gouvernement et avaient dû s'exiler injustement, parfois plusieurs années, afin de pouvoir vivre en famille. La Suède et l'Allemagne les accueillaient principalement. L'association, soutenue par la presse, accusent le gouvernement de dissimulation volontaire.

Il apparaît en effet que le Gouvernement avait été averti dès 2002 (soit avant même l'adoption de la nouvelle directive sur la libre circulation des citoyens européens et de leur famille …) par les experts que la citoyenneté européenne, alors éclatée entre différentes directive et principalement celle de 1968 sur la libre circulation des travailleurs, donnait aux citoyens danois le droit de la faire jouer pour faire venir leur famille dans des conditions très rapides et sans avoir à subir les interdictions mises en place par les autorités.

Le Gouvernement a tenté de le cacher à la population pour les obliger à se soumettre à la législation nationale. Les services de l'immigration désinformaient les couples en leur indiquant des délais minimum de 6 mois à 1 an à l'étranger s'ils voulaient exercer leur citoyenneté européenne.

Euro-exil : un séjour de 2 à 8 semaines suffit ! Puissance incroyable de l'onde de choc

Et ce n'est donc qu'à la mi-juillet 2008, soit 5 ans après l'adoption des lois restrictives, et sous la pression intense de Mariages Sans Frontières, que le Gouvernement s'est finalement résolu à reconnaître une vérité qui fit l'effet d'une bombe : un séjour de 2 à 8 semaines suffit, le temps d'un job d'été. LE scandale s'étale à la une de tous les journaux et le prospère Royaume du Danemark n'en finit plus de trembler.

La puissance incroyable de l'onde de choc s'explique pour différentes raisons. Il n'y a pas seulement le fait que le Gouvernement ait dissimulé leurs droits à des citoyens. Cela se passe dans le contexte politique particulier du Danemark, où le parti au pouvoir, libéral-conservateur, n'est pas majoritaire au Parlement et a du passer accord de gouvernement avec la droite populiste anti-immigrée.

Cette dernière a exigé la mise en place d'un package extrêmement restrictif en matière d'immigration, afin de changer les caractéristiques de celle-ci selon la stratégie désormais bien connue de bloquer l'immigration familiale pour laisser place à l'immigration de travail qualifié.

La différence avec la France tient à ce que la droite populiste ne se cache pas là-bas de sa volonté d'empêcher de supposées vagues musulmanes d'envahir le pays par le biais de l'immigration familiale. La Somalie, le Pakistan et surtout la Turquie sont visées par le biais du regroupement familial et des enfants danois issus de l'immigration qui allaient se marier au pays et qui en sont désormais empêchés. Mais les lois touchent en fait tous les couples mixtes. Dès lors, toute remise en cause de ces lois par la citoyenneté européenne est considérée par la droite populiste comme le moyen de mettre à bas la muraille anti-immigration familiale qu'elle avait érigée.

Pour compliquer les choses, le Premier ministre danois Anders Rasmussen affiche parallèlement de fortes convictions européennes, ce qui l'a conduit à un étrange marché pour gouverner : les affaires intérieures, dont l'immigration, sont cogérées avec les populistes de droite mais les affaires européennes sont cogérées avec la gauche parlementaire, avec interdiction pour la droite populiste de s'en mêler. Les enjeux sont puissants : on parle beaucoup de Rasmussen comme futur premier Président de l'Union Européenne, une fois que ces histoires de Traités seront réglées. Lui-même ne montre aucun empressement à démentir et cherche par tous les moyens à positionner le Danemark comme le meilleur élève, exemplaire, de la classe Europe.

Petit problème

Mais il y a un petit problème : le Danemark avait négocié il y a quelques temps des "réservations" concernant certains domaines de compétence communautaire. En clair des exemptions aux lois européennes. Dont l'immigration … Ces réservations n'empêchent pas les Danois de bénéficier de leurs droits de citoyens européens mais elles sont la condition pour que les lois nationales bloquant l'immigration familiale ne soient pas totalement mises à bas par la législation européenne. Or s'affirmer le premier de la classe Europe, et donc décrocher la timbale de devenir le premier Président de l'Union Européenne, implique de parvenir à faire lever ces réservations par référendum, face à une population réticente et chauffée à blanc sur le thème de l'invasion musulmane par sa droite populiste. Rappelez-vous l'histoire des caricatures de Mahomet qui, du Danemark, s'est propagée à l'ensemble du monde musulman. Rappelez-vous aussi la semaine d'émeutes à la voiture brûlée du Printemps 2008 qui a touché plusieurs villes danoises avec un gouvernement qui soutenait imperturbable "ne pas savoir pourquoi" la jeunesse issue de l'immigration se mettait à brûler des voitures.

La nouvelle bombe Metock

C'est dans ce contexte particulièrement brûlant qu'une nouvelle bombe éclate, avec la décision de la Cour Européenne de Justice du 25 juillet dernier qui impose à tous les Etats membres de régulariser sans conditions de régularité de séjour tous les conjoints et membres de la famille d'un citoyen européen. Multinational.leforum vous diffusait moins de trois heures après sa publication officielle cette décision historique () La droite populiste danoise n'en peut plus et s'étouffe littéralement de fureur. Sa leader évoque ouvertement les hordes de paysans analphabètes déferlant des haut-plateaux anatoliens de Turquie pour répandre l'islamisme au Danemark, une fois que la nouvelle, là-bas, se sera répandue comme une traînée de poudre. Elle ne va pas jusqu'à quitter la coalition gouvernementale (elle n'aurait dans ce cas plus aucune chance de rester au pouvoir) mais exige que le Premier ministre trouve une solution pour empêcher la directive européenne de prendre effet, faute de quoi son parti deviendrait un partenaire de gouvernement "très, très exigeant".

De retour de ses vacances dans le Sud de la France, le Premier ministre convoque en urgence une conférence de presse le 5 août pour tenter de calmer le jeu et de reprendre la main. Il se déclare "résolument opposé" à la décision de la Cour Européenne de Justice et annonce rechercher des alliances avec les autres pays européens et s'adresser à la Commission Européenne pour en empêcher l'application. L'annonce est inquiétante : c'est la première attaque frontale contre l'Europe et le droit de tous les citoyens européens de vivre où ils veulent en Europe en famille d'où qu'elle vienne.

Multinational.leforum.eu décide en urgence d'en faire sa troisième alerte. Souvenez-vous, c'était le 6 août : http://multinational-leforum/eut201-Alerte-n-3 "Les Etats-membres lancent par le Danemark leur première attaque frontale contre la citoyenneté européenne pour empêcher les Européens de vivre en Europe en famille avec leur conjoint ou famille étrangère. L'ultime protection des couples mixtes et des familles franco-étrangères, en particulier issues de l'immigration, pour pouvoir vivre en France en famille est menacée."

Le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe s'en mêle

Le Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, en première ligne, depuis 2003 pour contester les lois danoises de blocage de l'immigration familiale, avait publié la veille, le 4 août, un message fort en guise d'avertissement solennel : "Il faut permettre le regroupement familial des réfugiés", également diffusé par multinational.leforum.

Ce message ne vise pas seulement les réfugiés, ni la politique française du Pacte sur l'Immigration où, après la bataille en sous-main du printemps pour conserver le droit d'asile, la contestation se porte désormais sur le droit à vivre en famille des bénéficiaires de l'asile politique. Il incluait également la situation des couples mixtes du Danemark : "Certains Etats adoptent des règles encore plus restrictives en réaction à la manière dont le public perçoit les étrangers qu'il considère comme un danger. Ces mesures sont très souvent discriminatoires. Par exemple dans mon mémorandum au Gouvernement danois, j'ai exprimé mon désaccord face à l'obligation pour une personne d'avoir la citoyenneté danoise depuis vingt huit ans avant que son partenaire étranger ait le droit d'obtenir un permis de séjour. Cette obligation défavorise clairement les personnes qui n'ont pas vécu dans le pays depuis leur enfance. Je me suis aussi inquiété du fait que le droit au regroupement familial des enfants prend fin lorsque l'enfant fête son quinzième anniversaire. La non conformité de cette règle avec la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant a simplement poussé les Etats à déclarer que des exceptions pouvaient être envisagées."

Les experts s'étripent pour savoir si, oui ou non, le Premier ministre parviendra à remettre en cause la décision de la Cour Européenne (le Danemark est actuellement en discussion quotidienne à ce sujet avec les autorités françaises qui assurent la Présidence de l'Europe et mettent la dernière main au Pacte Européen sur l'Immigration).

Une Europe à la carte ? Les Droits de l'Homme à la carte ? Les nouvelles pistes évoquées au Dannemark

Deux pistes sont évoquées : d'une part obtenir une décision inverse de la Cour lors d'un prochain jugement. Un nouveau dossier est dans les tuyaux : un Turc, demandeur d'asile politique en Autriche (le pays le plus répressif en matière de couples mixtes) et marié avec une Allemande. L'Autriche refuse de lui donner un titre de conjoint d'Européen, au motif qu'il n'est que demandeur d'asile et ne dispose dans ce cadreque d'une autorisation de séjour provisoire ( ). Nul doute qu'une pression maximum est aujourd'hui exercée par les Etats membres sur la Cour de Justice Européenne pour la forcer à se déjuger en refusant d'accorder à ce malheureux Turc le droit de vivre en famille.

L'autre piste est encore plus inquiétante : il s'agit tout simplement de prendre prétexte sur l'Irlande pour institutionnaliser le droit pour chaque Etat membre de déclarer des domaines d'exemption au droit communautaire. C'est la solution suggérée ce week-end du 15 août par le ministre danois des Affaires Etrangères, Per Stig Moller, où l'Irlande pourrait selon lui bénéficier d'une exemption dans le domaine "par exemple du droit à l'avortement" pour faire passer la pilule du non au mini-traité européen …

Difficile de se tromper sur la véritable portée de la déclaration. Parvenir à obtenir de l'Europe le droit pour le Danemark, comme pour n'importe quel autre Etat membre, de tout simplement se déclarer pas concerné par telle ou telle législation européenne ou Convention internationale et en particulier concernant la vie familiale. Exactement la phrase finale de la déclaration du Commissaire aux Droits de l'Homme du Conseil de l'Europe à propos du Danemark citée plus haut : " La non conformité de cette règle avec la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant a simplement poussé les Etats à déclarer que des exceptions pouvaient être envisagées". Le Commissaire cite uniquement les Nations-Unis car la législation européenne n'est pas son domaine de compétence. Mais ce qui vaut pour l'un vaut pour l'autre… En bref, une Europe à la carte. C'est-à-dire la fin de l'Europe. Mais aussi une Déclaration Universelle des Droits de l'Homme à la carte. C'est-à-dire la fin de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Et cela sous la poussée des Etats Européens tétanisés par l'immigration …

Le rêve du Premier Ministre danois de devenir Président de l'Union Européenne part en fumée : Pas un mot sur les nouveaux droits pour les danois !

C'est bien ce même prétexte de l'Irlande qui a servi de fil conducteur aux autorités danoises pour cacher une capitulation en rase campagne de ses visées européennes. Le Premier ministre Rasmussen annonce officiellement le 8 août, décider renoncer aux référendums prévu cet automne pour lever les quatre "réservations" (les quatre exceptions) à l'intégration européenne. Officiellement, c'est à cause du vote négatif de l'Irlande "qui a rendu la situation européenne peu claire". La décision est approuvée par l'opposition de gauche à ce titre. Mais tout le monde connaît la vraie raison : la controverse sur une Europe imposant ses règles au Danemark en matière d'immigration conduit à radicaliser une part grandissante de la population et les référendums n'avaient plus aucune chance d'être gagnés. Le Danemark restera en-dehors de l'Euro. Le rêve de Rasmussen de devenir Président de l'Union Européenne part en fumée et ce n'est pas fini.

Le 11 août, c'est le Président (socialiste) de la Commission sur l'Europe du Parlement danois qui ouvre grand le parapluie et, à son tour, lance une nouvelle bombe bien perfide et parfaitement efficace pour fragiliser un gouvernement déjà sur les rotules : "l'actuel gouvernement a retouché la présentation de la directive sur la citoyenneté européenne qui nous a été faite. L'ancien gouvernement avait prévenu que la directive impliquerait un élargissement du droit à la vie familiale. Mais en 2003, lors de l'adoption de la directive, l'actuel gouvernement s'est borné à nous informer que cette directive conduirait à certains changements concernant les étrangers. Pas un mot sur les nouveaux droits pour les Danois. http://66.102.9.104/translate_c?hl=fr&sl=da&tl=en&u=http://www.…"Notre Commission n'est en rien responsable, nous avons été impliqués sans être pleinement informés". Autrement dit, l'actuel Gouvernement n'a pas seulement menti aux couples mixtes Danois, il a également dissimulé la vérité au Parlement …

C'est l'estocade pour le Gouvernement. L'extrême droite bondit de plus de 20% dans les sondages. La gauche prépare une alliance historique entre sociaux-démocrates et socialistes dans l'éventualité d'un renversement de l'actuelle coalition aux prochaines élections et en est déjà à se répartir les postes. Et c'est une ministre de l'Intégration en pleine déroute et totalement abattue qui annonce le 15 août que la législation européenne ne remet pas seulement en cause la politique danoise de blocage de l'immigration familiale mais également tout le volet intégration. " Je suis triste pour le Danemark. Si le volet intégration est balayé, c'est le Danemark lui-même qui vole en morceau" Sous entendu, l'Europe nous force au communautarisme.

Encore une bombe !

Et voila qu'une nouvelle bombe éclate hier 16 août, révélée par le Morgenavisen Jyllands-Posten: Plus de 50 dossiers de couples mixtes se réclamant de leurs droits de citoyens européens ont été bloqués durant 8 mois en 2004 par les services de l'immigration danois qui ne savaient pas comment s'y opposer, le temps qu'une équipe de juristes spécialement mandatés par le Ministère de l'Intégration mouline une parade légale pour contrer la législation européenne de libre circulation des citoyens européens et de leurs familles. Et ceci alors même que l'administration disposait de règles européennes claires obligeant à accepter ces dossiers !!! Et c'est désormais l'Union Européenne qui se prépare à engager des poursuites contre le Danemark pour pratiques illégales visant à empêcher d'appliquer les règles de libre circulation de la citoyenneté européenne et bloquer illégalement les couples mixtes demandant à vivre en famille !!!

Pendant ce temps, Mariages Sans Frontières a mandaté un avocat qui collecte les dossiers des couples mixtes forcés à l'exil. Une class-action est en préparation mais l'association attend au préalable de connaître la position de l'Ombusman (le médiateur) Danois qu'elle a saisit. Un grand rendez-vous est prévu par l'association à la mi-septembre pour faire le point sur le droit à vivre en famille lié à la citoyenneté européenne. Les plus fins limiers de Mariages Sans Frontière n'en finissent plus de découvrir les multiples possibilités offertes. Dernière en date pour les sans-emploi : Aller s'inscrire en demandeur d'emploi dans un autre pays européen, y faire venir sa famille non-européenne et soudain trouver un emploi au Dannemark et y revenir avec cette fois toute sa famille. Imparable.

Cette enquête vous a été proposée en temps réel par multinational.leforum.eu Afin d'encourager la presse française à enfin faire son travail d'information sur ces affaires qui nous concernent et qui sont notre avenir, merci de la publier sur d'autres forum si vous le souhaitez.

Citation:

Voir é
galement :


Site web et forum de l'association des couples mixtes du Danemark(traduction automatique anglais et français) :
http://multinational.leforum.eu/t113-Forum-danois-AEUG-des-couples-et-familles-mixtes.htm

multinational - 3 octobre 2008 - Le Gouvernement danois reconnaît qu'il ne peut pas imposer de restrictions sur la nature des activités dans un autre pays de l'Union Européenne pour pouvoir bénéficier de la citoyenneté européenne et du droit européen à vivre en famille d'où qu'elle vienne.
http://multinational.leforum.eu/t273-Europe-par-Danemark-Pas-de-conditions-d-activite-pour-pouvoir-beneficier-de-la-citoyennete-europeenne.htm

multinational - 23 septembre 2008 - Danemark: L'accord gouvernement/extrême droite sur les restrictions à la citoyenneté européenne a été conclu hiers lundi
http://multinational.leforum.eu/t256-Danemark-L-accord-gouvernement-extreme-droite-sur-les-restrictions-a-la-citoyennete-europeenne-a-ete-conclu-hiers-lundi.htm

multinational - 27 août 2008 - Danemark : Le Premier Ministre accusé de pratiquer la politique de l'autruche face aux directives européennes sur les migrations
http://multinational.leforum.eu/t234-Danemark-Le-Premier-Ministre-accuse-de-pratiquer-la-politique-de-l-autruche-face-aux-directives-europeennes-sur-les-migrations.htm

multinational - 24 août 2008 - Règles OFFICIELLES de la citoyenneté européenne telle que publiées OFFICIELLEMENT par les services d'immigration du Danemark le 20 août 2008
http://multinational.leforum.eu/t226-Regles-OFFICIELLES-de-la-citoyennete-europeenne-telle-que-publiees-OFFICIELLEMENT-par-les-services-d-immigration-du-Danemark-le-20-aout-2008.htm

multinational - 22 août 2008 - Danemark : l'hebdomadaire anglais The Economist lève enfin le tabou médiatique sur les couples mixtes
http://multinational.leforum.eu/t224-Danemark-l-hebdomadaire-anglais-THE-ECONOMIST-leve-enfin-le-tabou-mediatique-sur-les-couples-mixtes.htm

multinational - 18 août 2008 - Danemark : Les couples mixtes proches de faire sauter le Gouvernement ?
http://multinational.leforum.eu/t222-Danemark-Les-couples-mixtes-proches-de-faire-sauter-le-Gouvernement-L-Union-Europeenne-se-prepare-a-engager-des-poursuites-contre-le-Danemark.htm

multinational - 14 mai 2008 - Danemark : Désaccord entre le premier ministre et le ministre de l'immigration
http://multinational.leforum.eu/t96-Danemark-Desaccord-entre-le-premier-ministre-et-le-ministre-de-l-immigration-AP-14-mai-2008.htm





Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:04 (2016)    Sujet du message: Danemark

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> Forums immigration/couples mixtes autres pays européens - maj 23 nov 2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com