Franco-Etrangers Index du Forum

Franco-Etrangers
Vivre en France en famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Site Meter
L'ouverture totale de la France aux travailleurs d'Europe de l'Est avancée d'un an - Les ECHOS - 26/05/2008

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> A la Une
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 23:41 (2008)    Sujet du message: L'ouverture totale de la France aux travailleurs d'Europe de l'Est avancée d'un an - Les ECHOS - 26/05/2008 Répondre en citant

Après avoir multiplié les déclarations navrées que la France ne pouvait accueillir tous les émigrés du monde et qu’il fallait protéger l’intégration des jeunes chômeurs français issus de l’immigration en sabrant l’accès au marché du travail aux migrants d’Afrique du Nord et Subsaharienne, Paris décide en urgence d’ouvrir avec un an d’avance la totalité de son marché du travail aux migrants d’Europe de l’Est. Il est vrai que les autres pays européens nous piquaient tous les jeunes et les diplômés. Ce sont les travailleurs africains en grève sur les Champs-Elysées qui vont être contents …

L'ouverture totale des frontières aux travailleurs d'Europe de l'Est avancée d'un an
26/05/08  -  Les Echos
http://www.lesechos.fr/info/france/4731245.htm


Citation:
Le chef de l'Etat doit profiter d'un déplacement en Pologne, mercredi, pour annoncer l'ouverture du marché du travail français aux Européens de l'Est. Au lieu d'intervenir le 1er mai 2009, celle-ci est avancée de près d'un an.A un mois de la présidence française de l'Union européenne, Nicolas Sarkozy multiplie les signes d'ouverture à l'égard des autres Etats membres. Après avoir envoyé des signaux de fermeté budgétaire, il espère profiter de son déplacement en Pologne, mercredi, pour frapper un coup symbolique et annoncer l'ouverture, sans restriction, du marché du travail français aux dix pays entrés dans l'Union européenne en 2004 : Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République tchèque, Slovaquie et Slovénie. Les Roumains et les Bulgares, qui n'ont intégré l'Union qu'au 1er janvier 2007, resteront soumis à un régime dérogatoire.







Citation:
La mesure est d'autant plus attendue par les entreprises que le marché du travail s'améliore, et que les employeurs font état de difficultés de recrutement de plus en plus importantes. A compter de cet été, ou au plus tard cet automne, les travailleurs d'Europe de l'Est ne pourront donc plus se voir « opposer » la situation de l'emploi dans aucun métier, ce qui signifie qu'ils pourront obtenir leur autorisation de travail, y compris si une personne déjà en France peut remplir la fonction. Les pays d'Europe de l'Est ne font, en fait, rien d'autre que rejoindre le régime appliqué aux 15 « anciens » pays de l'Union. Et en cas de retournement du marché du travail, ce qui est très improbable, une clause de fermeture sera prévue pour revenir aux dispositions antérieures. La France rattrape ainsi son retard par rapport à ses voisins européens : le Royaume-Uni, l'Irlande et la Suède avaient ouvert leur marché du travail, sans aucune restriction, dès 2004, ce qui leur a permis d'absorber une grande partie de la main-d'oeuvre prête à émigrer (jeunes, qualifiés, etc.). La Finlande, l'Espagne et le Portugal leur ont emboîté le pas le 1er mai 2006. La France et l'Allemagne figurent donc parmi les seuls « grands » pays où des restrictions sont encore appliquées




Citation:
Les règles de l'UnionLa libre circulation des travailleurs est un principe inscrit dans le traité instituant la Communauté européenne. Une période de transition est néanmoins prévue pour les pays entrés dans l'Union européenne depuis le 1er mai 2004, à l'exception de Chypre et Malte, dont les populations sont faibles. Les salariés voulant travailler en France peuvent obtenir une carte de séjour temporaire (un an renouvelable) sur les seuls métiers en tension. La libre prestation de services ne nécessite pas d'autorisation préalable de travail. Elle permet aux entreprises implantées à l'étranger de détacher temporairement leurs salariés pour effectuer une prestation de services sur le marché français. Ces travailleurs conservent leur contrat de travail, mais sont soumis aux dispositions légales s'imposant aux entreprises de la même branche en France.






Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 26 Mai - 23:41 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> A la Une Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com