Franco-Etrangers Index du Forum

Franco-Etrangers
Vivre en France en famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Site Meter
Danemark : Le Premier Ministre accusé de pratiquer la politique de l'autruche face aux directives européennes sur les migrations

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> La lutte entre les Etats membres et les Institutions Européennes sur le respect du droit de vivre en Europe en famille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 17:35 (2008)    Sujet du message: Danemark : Le Premier Ministre accusé de pratiquer la politique de l'autruche face aux directives européennes sur les migrations Répondre en citant

Danemark : Le Premier Ministre accusé de pratiquer la politique de l'autruche face aux directives européennes sur les migrations.


Poursuite de la débandade de la politique d'immigration danoise face aux directives européennes et lancement par les conservateurs d'attaques nominatives contre le premier ministre accusé de dissimuler la situation. La presse conservatrice accentue sa pression pour contrer les Directives Européennes libérales en faveur de la citoyenneté européenne mais également favorisant la libre circulation des étudiants. La brève de Courrier International n'évoque pas l'appel du pied des conservateurs danois pour se faire imposer des critéres restrictifs par l'extérieur, autrement dit pour souscrire au durcissement de l'Europe actuellement tenté par les Etats membres menés par la France dans le cadre du Pacte Européen pour l'Immigration. Un choix délibéré de Courrier International - groupe Lagardère pour ne pas alerter les français sur ce qui se prépare ? De plus, un autre contre-sens de Courrier International : ce n'est pas l'opposition qui a lancé tout ça (l'opposition au Dannemark, c'est la gauche et la gauche est restée remarquablement silencieuse espérant se faire oublier car elle sait que le sujet est ultra sensible et que leur précédent gouvernement est précisément tombé en grande aprtie sur ces questions d'immigration), ce n'est ni l'opposition, ni la majorité, ce sont les médias. Gauche et droite au Dannemark avait tous l'intérêt commun de conserver le tabou sur toutes ces questions et c'est pareil en France. Rien à gagner avec tout ça et tant pis pour les couples mixtes qui se retrouvent dans le rôle peu enviable de variable d'ajustement de l'installation de la future immigration qualifiée. La vraie info intéressante, c'est donc que tout le monde s'accorde désormais à considérer que ce sont les médias, et non pas les politiques, qui sont la clef de tout ça. Il va bien falloir que les médias français s'y mettent un jour et on va bientôt les aider.


Une politique d'immigration contestée
Courrier International 26 août 2008


Le débat sur le conflit formé par l'opposition entre la réglementation stricte en matière d'immigration au Danemark et le droit européen entre dans une nouvelle phase. Dans son éditorial, le quotidien conservateur Berlingske Tidende taxe le Premier ministre, Anders Fogh Rasmussen, d'inaction. "Le Danemark a besoin d'une politique d'immigration avec des dispositions strictes qui déterminent le nombre et le type d'immigrants que nous souhaitons accueillir. Des questions préoccupantes sont donc apparues cet été du fait de la dégradation de la politique relative aux étrangers. ? On a du mal à discerner les chances de renouer une confiance dans une politique 'stricte et juste' sur les étrangers entre la coalition conservatrice au gouvernement et le Parti du peuple danois. Le pire, c'est que ce n'est pas le gouvernement lui-même qui a mis en lumière ces problèmes, mais les médias. La contribution du Premier ministre était une tentative de les minimiser. ? Ce n'est vraiment pas une attitude recommandable."



Strudsens weapons - Alors que l'immigration le ronge, le Premier Ministre garde la tête dans le sable
Berlingske Tidende 25 août 2005


Traduction multinational



Les lois danoises sur l'immigration, comme la plupart des lecteurs de l'Apertura l'auront noté, sont en ruines. Cet été a montré que l'interprétation de la Cour de Justice Européenne des Directives sur la libre circulation permet à quiconque pouvant s'en réclamer d'avoir le droit de s'installer au Danemark à partir d'un autre pays européen même s'il se trouvait en situation irrégulière en Europe.

Ce jugement a conduit la ministre de l'Intégration Birthe Ronn Hornbech à des attaques directes contre la Cour de Justice Européenne, accusée d'activisme politique alors que les experts juridiques alertaient sur ces règles européennes qui neutralisent la règle danoise des 24 ans (note multinational : interdiction de se marier à l'étranger avant 24 ans) et celle de l'attachement (note multinational : interdiciton de séjour au Danemark pour le conjoint étranger si l'administration décide que ses attaches familiales et sociales sont supérieures dans son pays d'origine et ceci y compris s'il est marié avec un Danois vivant et travaillant au Danemark).

La réponse du chef du gouvernement était à l'opposée. Ce type d'immigration selon les règles européenne est extrêment limité, disait-il. Il n'y a pas besoin de pousser plus avant la question de l'immigration. La responsable de l'intégration pour la gauche, Karen Ellemann, ne se sentait pas plus concernée par les conséquences de ce qui est alors devenu un concours d'idée sur les opportunités tirées de la réglementation européenne pour renverser les barrières danoises à l'immigration non désirée.

Mais les barrières continuent à se retrouver disloquées. C'est désormais au tour de la chef de parti Eyvind Vesselbo de soulever le problème des permis de résidence aux jeunes étrangers qui demandent à étudier au Danemark par centaines. Se peut-il réellement que les 407 Népalais amenés au Dannemark en 2007 soient tous des étudiants authentiques ? Se peut-il que les centaines d'étudiants de Turquie et du Pakistan soient tous d'une qualité qui bénéficiera à la société danoise ? Ou bien n'est-ce pas plutôt un de ces racourcis vers la vie familiale ?

Vesselbo prédit que le niveau de réunification familiale en 2009 atteindra le même niveau que celui du gouvernement de gauche de Nyrup en 2001, ce qui a été l'une des raisons majeures de sa défaite.

Le Gouvernement doit donc examiner comment refermer l'abîme qui s'est ouvert dans la politique d'immigration ainsi que l'afflux d'étudiants qui en constitue l'une des voies alternatives.

Le Dannemark a besoin d'une structure étrangère qui délivre de critères stricts à la fois pour le nombre d'immigrant et de quel type (note multinational : allusion directe au Pacte Européen sur l'Immigration, ses quotas et ses critères "capacité d'accueil" et "capacité d'intégration").

Dès lors, cet été qui a montré la chute de la politique d'immigration familiale soulève des questions embarrassantes. Pourquoi le Danemark a-t-il approuvé ces directives européennes qui sont désormais à la base de cette crise ? La question reste ouverte. Est-ce possible que les responsables (Troede ?) de l'Immigration et de l'Intégration pensaient réellement que le problème européen s'évanouirait en en disant le moins possible sur les règles européennes, et si possible rien du tout, à tous ceux souhaitant s'installer au Danemark.

Il est difficile d'imaginer les possibilités de restaurer la confiance dans une politique d'immigration danoise "ferme et juste" qui, en plus de la décrue de l'immigration, a été la base d'une coopération sincère et permanente entre le Gouvernement civil et le Parti du Peuple Danois (droite populiste).

Mais, plus préoccupant encore, ce n'est pas le Gouvernement mais les média qui ont porté le problème au grand jour. Les contributions du chef de gouvernement n'ont été que des tentatives de dissimulation. La même méthode de l'autruche (strudsemetode) tentée par son prédécesseur en 2001. Elle n'est vraiment pas recommandée.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 17:35 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> La lutte entre les Etats membres et les Institutions Européennes sur le respect du droit de vivre en Europe en famille Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com