Franco-Etrangers Index du Forum

Franco-Etrangers
Vivre en France en famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Site Meter
Autriche : Jorg Haider, leader de l'extrême droite, meurt seul en voiture, dans la nuit, deux jours après avoir annoncé l'alliance des mouvements d'extrême droite pour former un gouvernement alternatif à celui préparé par les Sociaux-Démocrates

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> A la Une
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 05:26 (2008)    Sujet du message: Autriche : Jorg Haider, leader de l'extrême droite, meurt seul en voiture, dans la nuit, deux jours après avoir annoncé l'alliance des mouvements d'extrême droite pour former un gouvernement alternatif à celui préparé par les Sociaux-Démocrates Répondre en citant

L'Autriche est avec le Danemark le pays le plus dur contre les couples et familles euro-étrangères. Quota limité à 4 500 familles chaque année.

La mort de Haider, leader de l'un des deux partis de l'extrême droite autrichienne (se présentant désormais comme de centre droit), est une information grave qui intervient dans un contexte extrêmement tendu. Les deux partis d'extrême droite ont totalisé près de 30% des suffrages aux récentes élections autrichiennes, soit sensiblement autant que les sociaux-démocrates et davantage que les conservateurs. Aucun parti n'est capable de gouverner seul. Les sociaux-démocrates venaient d'être chargés par le Président de la République de former le prochain gouvernement. Ils ont annoncé leur volonté de passer alliance avec les conservateurs. Dans le même temps, les deux partis frères-ennemis de l'extrême droite annonçaient mercredi leur alliance pour préparer ensemble un gouvernement alternatif. Tôt samedi matin, Jord Haider est tué dans un accident de voiture en rentrant seul chez lui.

Afin de comprendre les enjeux de l'extrême-droite en Autriche et ses répercussions sur toute l'Europe, multinational vous recommande vivement de lire (relire) l'intervention du Président de la Cour Constitutionnelle Autrichienne devant le Sénat Français le 26 avril 2000. Dèjà, à l'époque, l'extrême droite apparaissait en position d'arbitre nécessaire pour former un gouvernement à Vienne. L'Autriche fût quasi-placée en quarantaine par l'Europe à ce titre, sous l'impulsion notemment de la France. Elle en garde un très profond sentiment d'injustice contre l'Europe et particulièrement face à la France. Cette intervention au Sénat français redevient d'une totale actualité et nous montre l'importance essentielle de l'Europe, et particulièrement de la Cour Européenne de Justice et, en ce qui nous concerne, de la libre circulation liée à la citoyenneté européenne comme protection aux mauvais vents d'une extrême droite qui, partout, relève la tête en ces temps de crise économique. Un jeune Autrichien sur deux a voté extrême droite ... L'immigration a toujours été le bouc émissaire des périodes de crise. L'Europe peut désormais le devenir aussi ...


Extrait de l'interview de Jorg Haider à Euronews le 17 septembre euronews

euronews : Merci de nous recevoir. Ma première question concerne votre slogan de campagne : “Nous sommes contre la dictature de l’UE”. Qu’est ce que cela veut dire, expliquez nous.

JH : Au cours des dernières années l’Autriche a perdu beaucoup de son indépendance, et de liberté d’action au profit de Bruxelles. Tout cela inquiète bien sûr la population. Par exemple, le traité de réforme de l’Union européenne prévoit que nos compétences dans les domaines de la justice, du droit d’asile et des droits des étrangers seront transférées à Bruxelles. Cela n’est pas tolérable.

EN : Vous voulez donc un référendum sur le traité européen ?

JH : Nous voulons un référendum parce que nous croyons que le peuple doit être consulté dès qu’il y a des changements fondamentaux dans les relations entre Bruxelles et les pays membres de l’Union européenne.

Autriche : le leader populiste Jörg Haider tué dans un accident(ats / 11 octobre 2008 05:04)
Romandie.com

Le chef du parti populiste autrichien BZÖ et gouverneur de Carinthie, Jörg Haider s'est tué samedi matin dans un accident de la route, a annoncé à l'agence de presse APA la police de Klagenfurt (sud). Il était âgé de 58 ans.

"Le gouverneur de Carinthie et chef du BZÖ Jörg Haider est mort des suites d'un accident de voiture aux premières heures du jour, samedi à Klagenfurt", a annoncé l'agence en citant la police de la ville.

Selon les premières indications, Jörg Haider, circulait seul à bord de sa voiture de service dans le sud de la capitale de la Carinthie lorsqu'elle a quitté la route pour une raison encore inconnue.

Jörg Haider a été grièvement blessé à la tête et au thorax et est décédé peu après des suites de ses blessures, a encore indiqué APA.

Autriche: près d'un jeune sur deux a voté extrême droite aux législatives AFP par Google

VIENNE (AFP) — Près d'un Autrichien de moins de 30 ans sur deux a voté pour l'un des deux partis d'extrême droite lors des législatives du 28 septembre, rapporte le magazine hebdomadaire Profil, se fondant sur les résultats d'une enquête électorale de l'institut GfK.

Le parti extrême droite FPÖ de Heinz-Christian Strache et la formation populiste de Jörg Haider, BZÖ totalisent 43% des suffrages chez les 16 à 29 ans et même 47% chez les primo-votants (la majorité électorale ayant été fixée pour la première fois à 16 ans pour un scrutin national).

Les premières analyses au lendemain du scrutin attribuaient un tiers des voix à ces deux formations d'extrême droite qui se sont hissées au troisème et quatrième rang de l'échiquier politique en Autriche derrière les sociaux-décmorates et les conservateurs.

"Je ne les attendais pas aussi haut. Ce qui est également surprenant c'est que des jeunes aient, plus que la moyenne, voté pour le BZÖ qui s'adresse d'ordinaire à des électeurs plus âgés", a commenté pour l'AFP Manfred Zentner, sociologue à l'Institut de recherche sur la culture de la jeunesse (IJKF).

"Les autres partis ne semblent pas avoir trouvé de réponse pour les jeunes", estime le politologue Peter Ulram cité dans Profil.

"Les jeunes ont peur d'être moins bien lotis que la génération précédente. Leur première préoccupation était les étrangers et le FPÖ était le seul parti à proposer quelque chose de concret", analyse M. Zentner, faisant allusion à la rhétorique anti-immigration du FPÖ et à ses propositions de réserver les prestations sociales en priorité aux Autrichiens.

Le chef de file du FPÖ, Heinz-Christian Strache, benjamin des têtes de liste (39 ans) et prothésiste dentaire de formation, a également ciblé particulièrement sa campagne sur les jeunes, fréquentant les discothèques et chantant même un rap à sa gloire.

Selon les résultats définitifs du scrutin, le FPÖ a recueilli 17,5% des voix et le BZÖ 10,7%, derrière les sociaux-démocrates (SPÖ) à 29,3% et les conservateurs (ÖVP) à 26%. Les écologistes du parti des Verts ont été relégué en 4e place avec 10,4% des voix.

Autriche: les sociaux-démocrates invités à former le nouveau gouvernementCanadian Press par Google

VIENNE — Les sociaux-démocrates, arrivés en tête des élections législatives anticipées du 28 septembre en Autriche, ont été invités mercredi par le président Heinz Fischer à former le prochain gouvernement de coalition.

M. Fischer a demandé au chef du SPO Werner Faymann, fort des 29,3% recueillis par sa formation, de tenter de former le "gouvernement décisif" dont le pays à besoin.

La tâche de M. Faymann est compliquée par le score historique obtenu par les deux partis d'extrême droite, le Parti de la liberté (FPO) et l'Alliance pour l'avenir de l'Autriche (BZO), qui se sont classés respectivement troisième et quatrième du scrutin. A eux deux, ils comptent 28,2% des voix, ce qui les place presque sur un pied d'égalité avec le SPO.

M. Faymann a exclu de former une coalition avec l'un ou l'autre de ces partis. Il a toutefois reconnu mercredi que cette intransigeance risquait de rendre sa mission plus ardue.

"C'est un inconvénient tactique mais je crois que c'est un avantage pour le pays", a-t-il commenté.

Après s'être montrés peu enclins à s'entendre, les dirigeants des deux partis d'extrême droite ont semblé vouloir se rapprocher mercredi à la faveur d'une rencontre. "C'était une réunion de gagnants", a déclaré Jorg Haider, chef du BZO et gouverneur de Carinthie.

Dans un communiqué commun, les deux formations ont indiqué qu'elles ne "rejetaient pas la responsabilité de former un nouveau gouvernement".


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 11 Oct - 05:26 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> A la Une Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com