Franco-Etrangers Index du Forum

Franco-Etrangers
Vivre en France en famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Site Meter
France : Le programme de Nicolas Sarkozy "pour la diversité" : Fabriquer une élite colorée et calmer les banlieues

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> A la Une
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Mer 17 Déc - 07:58 (2008)    Sujet du message: France : Le programme de Nicolas Sarkozy "pour la diversité" : Fabriquer une élite colorée et calmer les banlieues Répondre en citant

Où l'on s'aperçoit que toutes les "bonnes" mesures de discrimination prévues par N. Sarkozy, dont la première salve est annoncée aujourd'hui et nul doute que d'autres suivront, n'ont aucun besoin de supprimer le principe d'égalité pour être adoptées. Etait-ce donc pour de "mauvaises" mesures de discrimination que Nicolas Sarkozy tenait tant à cette suppression, alors que le Conseil d'Etat, en octobre, réaffirmait la protection de l'égalité (voir multinational du 13 octobre : Nous sommes tous des architectes du patrimoine, le Conseil d'Etat impose le respect du Principe d'Egalité) ?

On remarquera également la technique : N. Sarkozy veut favoriser une élite issue de la diversité mais n'évoque nulle part des mesures massives à mettre en oeuvre pour réduire les inégalités auxquelles se trouvent confronté l'ensemble des populations populaires issues de la diversité. Une approche élitiste au détriment d'une approche solidaire. Plus de droits pour certains, encore moins pour les autres ...

Mettre en valeur le fils d'immigré qui a réussi à Polytechnique en laissant croire à tous les fils d'immigré qu'ils pourront bientôt réussir à Polytechnique. Mais 99,9% des enfants d'immigrés, comme 99,9% des enfants blancs de familles franco-françaises, ne réussiront jamais à Polytechnique. Pour leur faire oublier leur malchance, on met alors en branle la machine à propagande pour tenter de gommer ce lourd détail et qu'à défaut de faire partie des happy few, qu'au moins nous nous identifions à eux et aux jolies Rama Yade et Rachida Dati. Et voilà qu'on nous annonce que Nicolas Sarkozy préparerait en réalité Rama Yade pour se présenter à l'élection présidentielle ... C'est la diversité selon Closer, Gala, Voici et compagnie. C'est la fonction des magazines people pour ceux que la fumée du shit fait trop tousser. Enfumage relaxant pour éviter de trop s'intéresser aux vrais problèmes.

Un enfumage à la française à la mesure du rêve américain où tout le monde "a sa chance" de devenir milliardaire et où l'on sait ce qu'il en est réellement. Quelques milliardaire s'autorisant tous les droits et des dizaines de millions qui n'en ont aucun sauf de rêver à être milliardaire. Plus de droits pour certains, encore moins pour les autres.

Le Parti socialiste proposait comme modèle le grand frère de la cité. On sait ce qu'il en est advenu. Le Parti UMP propose comme modèle le grand frère de polytechnnique. Nos familles franco-étrangères savent ce qu'il en adviendra : Supprimer le droit de vivre en famille pour les couples et familles franco-étrangers des classes populaires afin de laisser place aux familles étrangères de l'immigration qualifiée ... Plus de droits pour certains, encore moins pour les autres. La diversité selon Monsieur Sarkozy. Un modèle de méritocratie à la française qui n'est même plus républicain.

Et l'on apprend que pendant ce temps où tous les projecteurs sont braqués sur la diversité selon Monsieur Sarkozy, le Sénat vient d'adopter très discrètement une première série de ces accords de "partenariat avec les pays d'origine". Selon l'avis juridique du Conseil d'Etat communiqué aux Parlementaires à leur demande, procédure rarissime qui illustre l'extrême sensibilité du sujet, les accords ratifiés par le Sénégal et la Tunisie sont "conformes" à la législation française tandis que ceux ratifiés par le Congo et le Bénin "dérogent" à la législation française. Et là encore un enfumage sur le motif réel de cette dérogation, que le gouvernement s'attache à présenter comme une "dérogation positive" alors qu'elle n'est en fait qu'un exemple supplémentaire d'une "discrimination négative", sur lequel multinational devra revenir ainsi que sur l'entourloupe désormais abondamment pratiquée au niveau des textes européens en adoption, consistant à masquer les mesures restrictives liées à l'immigration familiale en les enrobant de l'étiquette de travailleurs pour mieux les contingenter et les décourager, cette même entourloupe que l'on retrouve désormais dans les accords franco-africains.

De même qu'il y a les "mauvaises" familles franco-étrangères populaires que l'on cherche à réduire et les "bonnes" familles étrangères qualifiées que l'on favorise, il y a désormais les "mauvais" ressortissants africains des "mauvais" pays que l'on cherche à réduire et les "bons" ressortissants africains des "bons" pays que que l'on favorise. Plus de droits pour certains, encore moins pour les autres. La diversité selon Monsieur Sarkozy avec l'assentiment tacite du Parti Socialiste.


Sarkozy veut aller plus loin dans la promotion de la diversité
Reuters par La Tribune – 16 décembre 2008

PARIS (Reuters) - Porté par le souffle Obama, Nicolas Sarkozy entend donner une nouvelle impulsion à l'"affirmative action" à la française, mais sa quête de la diversité se heurte immanquablement au principe de l'égalité inscrit dans le marbre de la Constitution.

Soucieux d'ancrer à nouveau son action dans le magma hexagonal après l'épreuve du feu européenne, le chef de l'Etat, qui a affronté les violences urbaines de 2005 au ministère de l'Intérieur, n'ignore pas non plus les risques d'implosion que porte le malaise social actuel.

"Les émeutes en Grèce viennent nous rappeler combien le mécontentement peut rapidement se muer en violences que nul ne peut souhaiter à notre pays", souligne sur son "blog" Patrick Lozès, président du Conseil représentatif des associations noires (CRAN).

Le président français doit prononcer mercredi un discours sur "l'égalité réelle des chances et la promotion de la diversité" à l'Ecole polytechnique, près de Paris - l'"X", symbole de l'élite française qu'il souhaite ouvrir plus largement aux minorités. Il aura reçu auparavant le rapport de Simone Veil sur la Constitution française.

GÉNÉRALISATION DU CV ANONYME

Nicolas Sarkozy devrait notamment annoncer l'obligation pour les classes préparatoires aux grandes écoles d'accueillir 30% d'élèves boursiers, croit savoir le quotidien La Croix à paraître mercredi.

Il devrait aussi fixer une obligation de résultats aux partis politiques, lesquels seront tenus de dresser un bilan annuel au risque, s'ils ne respectent pas cette contrainte, de perdre une partie de leurs subventions publiques.

Dans le domaine de l'entreprise, "le chef de l'Etat souhaite que des efforts soient faits pour généraliser le CV anonyme", ajoute le quotidien.

Le 8 janvier, Nicolas Sarkozy avait annoncé son intention d'amender le préambule de la Constitution de la Ve République pour y intégrer "les nouveaux droits que notre époque appelle", notamment le respect et la promotion de la diversité.

"Si, pour des raisons éthiques, la diversité ne peut se définir sur une base ethnique, elle doit néanmoins refléter la richesse de notre société à tous les niveaux de responsabilité", soulignait le chef de l'Etat.

Fonction publique, grandes administrations centrales, collectivités locales, télévision, Education nationale représentent pour Nicolas Sarkozy les creusets de l'"action positive" qu'il refuse d'assimiler à des quotas.

Dans le domaine de l'éducation, l'institut de Sciences politiques de Paris a montré la voie en réservant des places dans ses filières à des jeunes issus de quartiers difficiles.

"OUI, NOUS POUVONS"

"Bien sûr que Barack Obama a été élu parce qu'il était le meilleur, mais en plus il est porteur de sa propre histoire", justifiait récemment Nicolas Sarkozy.

L'ancienne ministre centriste Simone Veil a mené les travaux d'un comité de réflexion sur la Constitution composé de parlementaires, juristes, intellectuels, scientifiques et membres de la société civile.

Le rapport, attendu initialement fin juin, sera en deçà des attentes de l'Elysée, dit-on de source proche du comité.

Il devrait en effet réaffirmer le caractère intangible du principe constitutionnel d'égalité qui fait obstacle à la "discrimination positive", politique née dans les années 1960 aux Etats-Unis et qui a consisté à rendre obligatoire l'accession des Noirs aux universités et à certains emplois.

Nicolas Sarkozy a brisé le tabou en 2004 en nommant préfet du Jura Aïssa Dermouche, d'origine algérienne.

Récemment, Pierre N'Gahane, d'origine camerounaise, et Nacer Meddah, d'origine algérienne, ont été respectivement nommés préfets des Alpes de Haute-Provence et de Seine-Saint-Denis.

Mais l'aura de Rachida Dati, Fadela Amara et Rama Yade, ministres emblématiques de la diversité, s'estompe. Le "plan banlieues" de la secrétaire d'Etat à la politique de la ville piétine, la ministre de la Justice et la secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme semblent en délicatesse avec l'Elysée.

Dans la perspective des élections européennes de juin 2009 et des éventuelles régionales du printemps 2010, un manifeste intitulé "Oui, nous pouvons!", en référence au slogan de campagne de Barack Obama "Yes we can", réclame notamment "un pacte national de la diversité" pour en finir avec des listes électorales monocolores.

L'UMP est fortement incitée à montrer l'exemple à l'occasion de son conseil national du 24 janvier, quatre jours après l'entrée en fonction de Barack Obama.

"Nicolas Sarkozy aime surprendre", glisse un ministre. "Rama Yade candidate à l'élection présidentielle de 2017, ça aurait de la gueule, non?"

Sophie Louet et Clément Dossin, édité par Gilles Trequesser


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Déc - 07:58 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> A la Une Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com