Franco-Etrangers Index du Forum

Franco-Etrangers
Vivre en France en famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Site Meter
Union Européenne : Rapport FABIENNE sur les difficultés des couples mixtes en Europe

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> Documents et dossiers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Mar 6 Mai - 11:24 (2008)    Sujet du message: Union Européenne : Rapport FABIENNE sur les difficultés des couples mixtes en Europe Répondre en citant

Union Européenne : Rapport FABIENNE sur les difficultés des couples mixtes en Europe

Le rapport Fabienne avait été commandité en 2001 par l'Union Européenne à des associations nationales de couples et familles binationales.

Il reste d'une stupéfiante actualité, il n'est qu'à lire l'extrait ci-après de l'introduction.

http://www.alliances-sans-frontiere.org/Documents_divers/fabienne.pdf

Citation:


Introduction

Un fantôme hante l’Europe - le fantôme de l’immigration incontrôlée.

Il dicte l’ordre du jour de l’Union européenne et des gouvernements nationaux qui s’efforcent à endiguer
ce phénomène rebelle, par exemple par des lois en matière d’immigration visant à rétablir l’ordre.

Le rétablissement de l’ordre et de nouvelles sécurités constitue une réaction névrotique aux changements fulgurants
de notre édifice mondial.

Car les anciennes bornes délimitant les frontières ne remplissent plus leur fonction dans ce système à caractère
villageois global, et le traçage de nouvelles frontières n’est possible qu’en sacrifiant des libertés.  

Une de ces libertés est le libre choix conjugal et le droit de contracter un mariage. 

Ce droit constitue actuellement une des dernières possibilités garantissant l’immigration légale vers l’EuropeL

Les couples ayant recours à ce droit se trouvent, de plus en plus, dans le collimateur de ceux qui veulent maintenir
des frontières imperméables et qui ont recours à tout pour y parvenir.

Telle avait été l’hypothèse sur laquelle nous sommes partis dans notre travail et nous la voyons confirmée à la fin
du projet. Tout ce qui se passe autour de cela fait l’objet de notre rapport final.



Dernière édition par Admin le Mer 18 Sep - 15:40 (2013); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 6 Mai - 11:24 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Mer 14 Juil - 07:21 (2010)    Sujet du message: Union Européenne : Rapport FABIENNE sur les difficultés des couples mixtes en Europe Répondre en citant

République d'Irlande : Vers l'inauguration des quotas de mariage.
multinational
14 juillet 2010

Citation:


Je relis l'introduction du rapport Fabienne ci-dessus, écrite en 2001. "Sacrifier la liberté du libre choix conjugal et le droit de contracter un mariage".
Jamais ces mots n'ont été d'une aussi stupéfiante actualité.

Mais le rapport Fabienne est désormais fantôme. Si l'on recherche " "rapport fabienne" binationaux " sur google, alors 2 réponses :
Cette page de multinational mais aussi le site de la bibliothèque de l'université de Pernambuc, au Brésil, dans le cadre cette fois
d'une thèse, très intéressante mais en brésilien, sur les enjeux interculturels helvetico-brésiliens.

"Je suis étranger"
Université de Recife - Pernambuc
2006
http://www.bdtd.ufpe.br/tedeSimplificado//tde_busca/arquivo.php?codArquivo=5

Le rapport européen Fabienne a été publié en décembre 2001 par un collectif d'associations européennes de familles binationales
sur commande de la Direction de l'emplois et du social de la Commission Européenne. On pouvait le trouver facilement par google
jusqu'en 2008. C'est désormais impossible.

Il apparaît ainsi, depuis bientôt 2 ans, comme un véritable rapport fantôme, première victime de la censure Internet.

Alliances Sans Frontières, l'association en France des vétérans de l'engagement des familles binationales, co-responsable du rapport,
n'a pas davantage résisté aux nouvelles orientations publiques. Démunie face à la tournure des évènement, elle a définitivement
baissé le rideau.

La Direction de l'Emplois et du Social de la Commission Européenne, commanditrice du rapport, a également été obligée de lâcher prise.
Les enjeux de libre circulation des travailleurs européens, et surtout de leurs familles d'où qu'elles viennent, lui ont été retirés.

Enterrement du règlement 1612/68 sur la libre circulation des travailleurs pour cause de « codification » :
Ne plus éliminer les obstacles au droit pour les travailleurs européens exerçant leur libre circulation de se faire rejoindre par leurs familles ?
multinational.leforum.eu
17 mai 2010
http://multinational.leforum.eu/p2083.htm

Si une époque s'achève, on nous dira qu'un nouvel avenir exaltant se profile. La libre circulation des familles par le biais de la citoyenneté
européenne règlera toutes les difficultés.

C'est bien sûr faux. Les Etats membres se durcissent désormais en amont, tentant désormais non seulement de limiter les flux d'immigration
mais d'empêcher des mariages ou d'en contester artificiellement la sincérité tout au long de la vie.

Les familles euro-traditionnelles font ce qu'elles veulent, en premier lieu ne pas se marier. Les familles euro-étrangères doivent non seulement
subir l'obligation de mariage mais respecter un véritable mode d'emploi de leur vie de couple, écrit par d'autres et pour des buts qui n'ont rien
à voir avec l'intérêt des familles. Le code des étrangers s'est imposé comme nouveau code de la famille, nous obligeant à en suivre des
prescriptions à vocation sécuritaire toujours plus exigeantes.

La contestation des actes d'état-civil étrangers ira s'amenuisant à mesure de la généralisation du biométrique. Dévoilées en 2008 par le rapport
Mazeaud http://multinational.leforum.eu/t181.htm 14 juillet 2008, ce seront alors les deux manettes des "critères d'intégration" et des
"capacités d'accueil" qui prendront le relais, socle du Pacte Européen sur l'Immigration. Elles permettront aux Etats dont la France de disposer
d'une palette de sélection qualitative au service d'une politique inavouable de quotas d'entrées familiales. L'Autriche et le Danemark avait inauguré
la tendance.

L'interdiction désormais actée de la Burqa au nom de la dignité de la femme inaugure pour sa part la nouvelle tendance de l'accusation d'indignité
comme trouble à l'ordre public et donc légitime l'exclusion. Pareil pour la "polygamie de fait", l'inceste débordant le seul milieu familial,
une approche dévoyée des violences conjugales, tout cela et d'autres choses tutoyant dangereusement l'instrumentalisation pour se débarrasser
de tous ceux dont on ne veut pas. Tout est exagéré, tout est détourné, tout est instrumentalisé. Il faudra pour nos familles franco-étrangères
se garder des 1000 et 1 pièges d'un modèle de plus en plus dicté par d'autres motivations que la sollicitude à notre égard.

Surtout, le nouveau projet de loi irlandais sur les mariages de complaisance, présenté fin juin 2010 par le Gouvernement au Parlement, qui sera
bientôt publié par multinational, semble encore plus préoccupant.

En multipliant les spécifications techniques sur ce que doit respecter un couple pour pouvoir se justifier de n'être pas de complaisance et en
précisant que ces contrôles peuvent tout aussi bien toucher les nouveaux couples que ceux depuis longtemps constitués, la République Irlandaise
disposera d'une palette de manettes permettant de contester à tout moment la validité du mariage.

La diversité des prescriptions à respecter est telle qu'elles ne peuvent plus être considérée comme volonté de lutte contre la fraude mais comme
celle de disposer d'un outil de sélection pour parvenir à l'inavouable : les quotas de mariage. Ils ne seront pas avoués mais les outils pour les faire
respecter seront en place.

On dira qu'il ne s'agit que de trier, d'extirper les mauvais, les incapables et les indécrottables, les fraudeurs ou les parasites. On justifie la
systématisation des souricières dans les Mairies comme en Suède http://multinational.leforum.eu/p2284.htm ou les Eglises comme
au Royaume-Uni http://multinational.leforum.eu/p2102.htm. En France, la tentative de délocaliser les mariages dont on ne veut pas
dans des salles annexes des Mairies, principe sur lequel s'accordent l'UMP comme les socialistes, reprend la stratégie suèdoise pour rendre
les interpellations plus discrètes. Il ferait mauvais genre que des batailles rangées éclatent dans nos Mairies Républicaine devant Marianne médusée
entre Police chargée d'empêcher le droit au mariage et cortège d'invités venant le célébrer. Seule différence, le PS veut y mettre un peu la justice
à défaut de justice mais l'UMP n'en veut pas.
http://multinational.leforum.eu/t797-Vers-la-suppression-de-l-obligation-de-celebrer-le-mariage-en-Mairie.htm

Au final, et bien au-delà des sans-papiers et des fraudeurs, il s'agit de dissuader les européens populaires, d'origine immigrée ou pas, de s'enticher
d'enfanter des métis euro-étrangers dont l'égalité des chances serait trop couteuse à concrétiser pour qu'ils ne posent pas de problèmes.

Des métis d'accord mais à condition qu'ils soient enfantés et élevés par les futures familles éduquées de l'immigration qualifiée.

L"'interdiction générale de la discrimination" telle qu'énoncée dans le Protocole 12 de la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de
l'Homme du Conseil de l'Europe n'a jamais été aussi nécessaire. http://multinational.leforum.eu/t851.htm

Interdiction générale du principe de discrimination et non pas interdiction des discriminations, où l'interdiction de l'une laisse le champs libre à d'autres.

Interdiction générale de la discrimination = égalité

Il n'y a là aucune naïveté mais un principe face auquel nos anciens, confrontés aux cours des derniers siècles à des difficultés bien plus lourdes
que celles auxquelles nous sommes en face, n'ont pas renoncé.

En avant-première de la publication du projet de loi Irlandais sur les mariages de complaisance, le premier retour du rapport Fabienne par le biais
d'un détour en Autriche, par l'association féministe Verein Fibel, autre co-rédactrice du rapport.

http://www.verein-fibel.at/index.php?option=com_content&view=article&id=56&Itemid=63
http://translate.google.com





Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:03 (2016)    Sujet du message: Union Européenne : Rapport FABIENNE sur les difficultés des couples mixtes en Europe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> Documents et dossiers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com