Franco-Etrangers Index du Forum

Franco-Etrangers
Vivre en France en famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Site Meter
Allemagne : Le débat sur une démographie chancelante se déplace contre l’immigration familiale – appel à la création d’un ministère de l’immigration.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> A la Une
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Mar 13 Oct - 13:50 (2009)    Sujet du message: Allemagne : Le débat sur une démographie chancelante se déplace contre l’immigration familiale – appel à la création d’un ministère de l’immigration. Répondre en citant

Allemagne : Le débat sur une démographie chancelante se déplace contre l’immigration familiale – appel à la création d’un ministère de l’immigration.


"Les Turcs conquièrent l'Allemagne exactement comme les Kosovars ont conquis le Kosovo : avec un taux de natalité élevé", Thilo Sarrazin, administrateur de la Bundesbank

Allemagne : polémique après les propos xénophobes d'un dirigeant de la Bundesbank
LE MONDE - Marie de Vergès
12 octobre 2009
http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/10/12/allemagne-polemique-apres-l…

Ses propos ont d'abord suscité une vague d'indignation en Allemagne. Interviewé par la revue culturelle berlinoise Lettre International sur la problématique de l'intégration, Thilo Sarrazin, administrateur de la Bundesbank et ancien sénateur des finances de Berlin, n'y était effectivement pas allé avec le dos de la cuiller : "Les Turcs conquièrent l'Allemagne exactement comme les Kosovars ont conquis le Kosovo : avec un taux de natalité élevé", avait déclaré le social-démocrate, disant ne pas accepter "ceux qui vivent aux crochets de l'Etat, rejettent ce pays (...) et fabriquent sans arrêt des petites filles avec des foulards". En guise de conclusion, M. Sarrazin avait décrété qu'un "grand nombre d'Arabes et de Turcs (à Berlin) n'ont aucune fonction productive à l'exception de la vente des fruits et des légumes".

Depuis dix jours, la polémique enfle. Aux critiques ont succédé les appels à la démission. La direction de la Bundesbank et le SPD disent réfléchir à des sanctions. Vendredi, le Conseil central des juifs d'Allemagne a comparé le fauteur de troubles à "Goering, Goebbels et Hitler". Pourtant, une autre discussion émerge, encouragée par certains journaux qui estiment que les réflexions de M. Sarrazin, même controversées, ciblent des problèmes bien réels.
Dimanche 11 octobre, dans une tribune publiée par le Bild am Sonntag, le président de l'Institut d'économie de Berlin (DIW), Klaus Zimmermann, a plaidé pour la création d'un ministère de l'intégration. "Nous avons trop longtemps refoulé le fait que nous sommes devenus une terre d'immigration, y compris lors de la campagne électorale", a-t-il regretté. Alors que les chrétiens-démocrates (CDU) et les libéraux (FDP) sont en train de négocier pour la formation d'un gouvernement, M. Zimmermann a souhaité que la polémique déclenchée par Thilo Sarrazin soit un "appel au sursaut".

Une certaine adhésion

Plus troublant, au sein même de l'opinion, les remarques du personnage rencontrent une certaine adhésion. Dans un sondage Emnid publié dimanche par Bild, 51 % des personnes interrogées jugent que la majorité des immigrés turcs et arabes "ne peuvent ni ne veulent s'intégrer". Selon une autre enquête, menée via Internet par le quotidien Kölner Stadt Anzeiger, 43 % des sondés trouvent les termes de M. Sarrazin exagérés mais son opinion juste sur de nombreux points.

Le déficit d'intégration de la communauté d'origine turque fait régulièrement débat en Allemagne. Le taux d'échec scolaire des jeunes et leur difficulté à intégrer le marché du travail ont été soulignés par une série d'études. Ces dernières années, les politiques se sont aussi alarmés du développement de communautés parallèles, révélé lors de procès liés à des "crimes d'honneur".


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Oct - 13:50 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Sam 30 Oct - 05:42 (2010)    Sujet du message: Allemagne : Le débat sur une démographie chancelante se déplace contre l’immigration familiale – appel à la création d’un ministère de l’immigration. Répondre en citant

Allemagne: Berlin met au ban les mariages forcés
et impose des "cours d'intégration" conditionnant le renouvellement du titre de séjour à ceux "qui ne veulent pas s'intégrer"

Romandie.com
27 octobre 2010
http://www.romandie.com/infos/ats/display2.asp?page=20101027133140930172019048164_brf032.xml

Voir également multinational du 26 août 2008 : Allemagne - mariages forcés au pied de la lettre
http://multinational.leforum.eu/t232-Allemagne-Mariages-forces-au-pied-de-l…

Citation:


Le gouvernement allemand a décidé mercredi de mettre au ban les mariages forcés et de mieux lutter contre les immigrés qui refusent de s'intégrer. Ces décisions interviennent en plein débat sur l'immigration.

Le projet de loi adopté en Conseil des ministres prévoit d'inscrire le mariage forcé en tant que tel au code pénal et de le rendre passible d'une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans d'emprisonnement.

Jusqu'ici, ce genre de pratique entrait dans le registre des délits dits de grave coercition et était déjà passible d'une telle peine d'emprisonnement.

Le mariage forcé "va devenir une infraction en soi afin de montrer encore plus clairement à quel point c'est punissable", a souligné le ministre de l'Intérieur, Thomas de Maizière.

Plusieurs cas

L'Allemagne a été secouée ces dernières années par plusieurs affaires de jeunes filles mariées sans leur consentement. "Nous nous élevons ainsi contre la fausse croyance selon laquelle il s'agit là d'une tradition pour le moins tolérable de temps anciens ou d'autres cultures", a ajouté le ministre.

Le projet de loi qui doit encore être adopté par les députés du Bundestag doit aussi permettre aux jeunes filles mariées de force à l'étranger de revenir plus facilement en Allemagne.

Le gouvernement d'Angela Merkel entend également sanctionner les immigrés qui refusent de s'intégrer en conditionnant par exemple la prolongation d'un titre de séjour à la participation à un cours dit d'intégration, proposé par les autorités allemandes et dans certains cas obligatoires. Selon M. de Maizière, 10% à 15% des immigrés vivants en Allemagne refusent de s'intégrer.

Le débat sur l'intégration des étrangers a pris une tournure polémique depuis la publication fin août d'un pamphlet anti-immigrés musulmans par un haut responsable de la banque centrale allemande, Thilo Sarrazin, qui a dû depuis démissionner. L'Allemagne compte quelque 4 millions de musulmans.

(ats / 27 octobre 2010 13:31)



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:50 (2016)    Sujet du message: Allemagne : Le débat sur une démographie chancelante se déplace contre l’immigration familiale – appel à la création d’un ministère de l’immigration.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> A la Une Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com