Franco-Etrangers Index du Forum

Franco-Etrangers
Vivre en France en famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Site Meter
En attendant la transcription

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> Mairies : Procédures, délais et recours pour les mariages franco-étrangers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sam75
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Avr - 03:26 (2010)    Sujet du message: En attendant la transcription Répondre en citant

Bonjour,

Je suis Francais, et je suis marié l'été dernier (Aout 2009) au Maroc avec une marocaine de nationalité marocaine mais qui vis en Espagne, le mariage s'est deroulé devant les autorité marocaine, donc nous avons obtenu notre act de mariage en arabe et en francais, après le mariage nous somme rentrée à Paris, une fois rentrée, on nous a demandé de faire d'abord transcrire le mariage au consulat de France au Maroc avant de poursuivre les démarches ici en France, j'ai envoyé tous les documents nécessaire au consulat de France au Maroc depuis Fevrier 2010,

- En attendant la transcription, que ce que je dois faire ? car mon épouse est sans les documents de circulation de plus j'attend un enfant.

Merci de m'aider svp


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Avr - 03:26 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Sam 3 Avr - 19:27 (2010)    Sujet du message: En attendant la transcription Répondre en citant

Votre femme est-elle suivie en France pour sa grossesse ?

Avez-vous reconnu l'enfant ?

Cocnernant votre cas, il semble plus facile et plus rapide de demander au plus vite une régularisation sur la base de parent d'enfant français plutôt que de conjoint de français.


Revenir en haut
Sam75
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Avr - 12:55 (2010)    Sujet du message: Oui Répondre en citant

Merci admin d'avoir répondu

Oui en effet, mon epouse est suivi dans un hopital à Paris, je l'ai rataché a mon compte vitale, de ce coté, c'est plutôt rassurant.

La reconnaissance de  l'enfant se fait je pense lors de son inscription a la mairie de la ville de naissance.


mais j'aimerais savoir ce que je dois faire ici en France pour que mon epouse ait ses papiers de circulation, car j'ai envoyé le dossier au consulat de France au Maroc sans le certificat de capacité de mariage. et, il me semble d'après certain, ca peut prendre beaucoups de temps.


Merci beaucoup.


Revenir en haut
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Ven 9 Avr - 16:06 (2010)    Sujet du message: En attendant la transcription Répondre en citant

Votre femme disposait-t-elle de papiers espagnols du temps de sa vie en Espagne ?
Si oui, sont-ils toujours valides ?

Sur quelle base administrative est-elle venue avec vous du Maroc en France ?


Revenir en haut
Elle a
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Avr - 22:04 (2010)    Sujet du message: En attendant la transcription Répondre en citant

Elle a une carte de séjour Espagnol toujours valide !

Avec sa carte de séjour Espagnol et son passeport Marocain délivré à Barcelone, la circulation est libre entre le Maroc et l'espagne aissi valable du Maroc en France.

merci!


Revenir en haut
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Sam 10 Avr - 20:02 (2010)    Sujet du message: En attendant la transcription Répondre en citant

Les deux parents peuvent effectuer une reconnaissance préalable conjointe.

Attention, voir également la nouvelle loi portant réforme de la filiation du 19 janvier 2009 :
http://multinational.leforum.eu/t425-France-modification-de-l-ordonnance-portant-reforme-de-la-filiation.htm

Citation:


La reconnaissance de l’enfant - France
http://www.jeunepapa.com/pratique-4.html

C’est l’acte de reconnaissance (à ne pas confondre avec la déclaration de naissance) qui va créer des liens entre vous et l’enfant. Sans lui, les parents et l’enfant sont considérés comme des étrangers. C’est au travers de celui-ci que se créent les liens juridiques de l’enfant vis à vis de la mère et du père. Sans lui, il n’y a pas de droits ni d’obligations. C’est la façon dont s’établit normalement la filiation, paternelle ou maternelle, d’un enfant naturel avec l’auteur de la reconnaissance. A partir de ce moment, l’enfant a les mêmes droits et les mêmes devoirs que l’enfant légitime envers ses parents.

La reconnaissance est une des conditions de l'octroi de l'autorité parentale, elle est donc très importante, voire indispensable. Elle permet aussi la délivrance du livret de famille de parents célibataires français. Pour les étrangers, le livret ne sera délivré que si les actes de naissance des parents ont été dressés ou transcrits par une autorité française.

L’acte de reconnaissance peut être établi à tout moment et dans n’importe quelle Mairie (éventuellement même chez un notaire). C’est l’officier d’état civil qui le rédigera et qui s’occupera de la transcription en marge de l’acte d’état civil.

Tout enfant naturel peut être reconnu par sa mère ou par son père, de façon conjointe ou séparément. C’est un acte personnel et qui n’instaure de liens que pour le parent qui l’effectue.

Cependant, pour les enfants dont l’acte de naissance porte le nom de la mère, celui-ci vaut comme reconnaissance pour autant qu’elle élève l’enfant et que celui-ci soit considéré comme son enfant.

La reconnaissance prénatale conjointe

C’est la reconnaissance de l’enfant à naître par ses deux parents en même temps. L’enfant portera le nom du père, de la mère ou les deux accolés dans l'ordre choisit. Son principal avantage réside dans le fait de créer des liens de filiation dès la grossesse.

L'acte de reconnaissance est rédigé immédiatement par l'officier d'état civil et vous devez le signer. Vous en recevrez une copie que vous devrez présenter lors de la déclaration de naissance.

La reconnaissance prénatale

La reconnaissance est dans ce cas toujours effectuée avant la naissance de l’enfant mais les deux parents la font séparément. Vous devrez vous munir d’une pièce d’identité et faire une déclaration à l’état civil. Dans ce cas, c’est le parent qui effectuera en premier la démarche qui déterminera le nom porté par l’enfant. Si c’est le père, l’enfant portera le nom du père, si c’est la mère, l’enfant portera celui de la mère.

Au moment de la déclaration de naissance par le père ou par le préposé de la maternité, l'acte de reconnaissance prénatale doit être remis à l'officier d'état civil qui enregistre la naissance (à la mairie du lieu de naissance).

Cet acte déterminera le nom patronymique de l'enfant.

La reconnaissance à la naissance

Lors de la déclaration de naissance par le père, la reconnaissance peut être faite simultanément, et la reconnaissance pourra être inscrite dans l’acte de naissance. L'enfant portera le nom du père si la mère n'a pas fait de reconnaissance prénatale. Vous pourrez aussi demander un livret de famille à ce moment.

La reconnaissance après la naissance

Si la reconnaissance n’a pas été faite avant ou au moment de la naissance, elle peut être faite par après, en se présentant dans n’importe quelle Mairie avec un extrait de l’acte de naissance ou, dans le cas ou l’un des parents aurait déjà reconnu l’enfant, du livret de famille.

Dans le cas d’une reconnaissance faite après la naissance, l’enfant porte le nom du premier parent qui le reconnaît. Si par ailleurs la reconnaissance n’est pas faite de façon conjointe par les deux parents, le deuxième doit la faire s’il veut pouvoir prétendre à exercer l’autorité parentale.

La mention de reconnaissance apparaîtra en marge de l’acte de naissance de l’enfant.

Il n’est pas nécessaire d’avoir le consentement de l’autre parent pour reconnaître son enfant. Cependant, l’officier d’état civil du lieu où la reconnaissance a lieu est tenu d’en informer le parent auteur de la première reconnaissance. Toute fausse reconnaissance peut avoir des suites judiciaires.

Ici aussi, vous pouvez passer par un notaire si vous le souhaitez,la reconnaissance d’un enfant pouvant être réalisée par acte notarié.



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:38 (2017)    Sujet du message: En attendant la transcription

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> Mairies : Procédures, délais et recours pour les mariages franco-étrangers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com