Franco-Etrangers Index du Forum

Franco-Etrangers
Vivre en France en famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Site Meter
Index H&p de la liberté de voyager 2010 – Les inégalités entre enfants français suivant l’origine de leurs parents s’accentuent – L’autre question de l’accès à la nationalité.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> Revue de presse et des blogs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Dim 29 Aoû - 17:00 (2010)    Sujet du message: Index H&p de la liberté de voyager 2010 – Les inégalités entre enfants français suivant l’origine de leurs parents s’accentuent – L’autre question de l’accès à la nationalité. Répondre en citant

Index H&p de la liberté de voyager 2010

Les inégalités entre enfants français suivant l’origine de leurs parents s’accentuent - L’autre question de l’accès à la nationalité.


multinational - 29 août 2010

Les enfants franco-français peuvent circuler librement en famille vers 161 pays, les franco-chinois ne le peuvent que vers 38 pays, franco-malgaches 39, franco-algériens ou haïtiens 36, franco-libanais 32, franco-comoriens 31 etc ...

L’édition 2010 de l’index mondial H&p sur la liberté de circuler vient d’être rendue publique le 24 août. Henley & Partners est une société privée spécialisée dans l’accompagnement à l’international ainsi que pour l’accès à la nationalité. Elle publie chaque année l’Index de la Liberté de Circuler, basée sur les accords bilatéraux ou multinationaux permettant aux ressortissants des différents pays de voyager sans visa.

Volontairement incomplète pour raisons commerciales, cette liste 2010 sera utilement complétée par celle de 2009, quant à elle exhaustive et désormais en accès libre. Pour ceux souhaitant une information la plus actualisée possible, ces données sont centralisées dans les bases IATA ( http://www.iatatravelcentre.com/home.htm ).

Bénéficier d’une nationalité favorable, c’est donc la possibilité de voyager sans avoir besoin de visas dans un certains nombre de pays. Les ressortissants français peuvent ainsi se rendre librement dans 161 pays ou territoires (166 pour les anglais). Une facilité qui place utilement en perspective l’actuelle tentative française de restreindre la libre circulation des citoyens européens et de leurs familles d’où qu’elles viennent à partir de la situation des Roms.

D’un point de vue général, on remarque que la plupart des pays favorables, dont la France, durcissent parallèlement leur législation sur l’accès à la nationalité. Le gouvernement français ne se cache que l’une des principales cibles dans ce domaine concerne les conjoints de Français (acquisition de la nationalité après un an de mariage jusqu’en 2003, 2 ans jusqu’en 2006, 4 ans depuis lors et l’on négocie désormais d’en supprimer l’automaticité).

Alors que la possibilité d’acquérir la nationalité française pour les parents d’enfants français avait déjà été supprimée par Nicolas Sarkozy par sa loi du 26 novembre 2003, une nouvelle inégalité entre enfants français est ainsi en train de se creuser :

Si les enfants d’une famille franco-française peuvent circuler librement en famille vers 161 pays, ceux d’une famille franco-chinoise ne le peuvent que vers 38 pays, franco-malgache 39, franco-algérienne ou haïtienne 36, franco-libanaise 32 ou franco-comorienne 31, etc …
 
Alors que l’accès à la mobilité internationale est désormais partout reconnu comme un enjeu économique ainsi qu’un avantage compétitif de première importance, les restrictions à l’acquisition de la nationalité touchant nos familles sont donc en train de créer un nouveau désavantage de départ pour les enfants français de couples mixtes face à ceux des familles franco-françaises.
 
Alors que les seconds circulent de droit, les premiers deviennent soumis au bon vouloir de procédures consulaires de plus en plus restrictives et couteuses concernant leur parent étranger. Les dossiers de visa dépassent désormais la centaine d’euro dans de nombreux pays auxquels s’ajoutent un nombre croissant de frais annexes.

Par les restrictions d'accès à la nationalité, la liberté de circulation devient ainsi de plus en plus différenciée entre enfants français suivant l’origine nationale de leurs parents. Ce n'est plus seulement des citoyens de seconde zone que l'on fabrique mais des familles de seconde zone.

Index H&p de la Liberté de Circuler 2010 :
http://www.henleyglobal.com/citizenship/visa-restrictions/






Index H&p de la Liberté de Circuler 2009 (chiffres 2008) :
http://www.henleyglobal.com/fileadmin/pdfs/content/HVRI2009_GlobalRanking.pdf

Het PArtners Visa Restriction Index 2008 - Full                                                                                                                                     


Dernière édition par Admin le Dim 18 Aoû - 16:43 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 29 Aoû - 17:00 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Mar 31 Aoû - 17:36 (2010)    Sujet du message: Index H&p de la liberté de voyager 2010 – Les inégalités entre enfants français suivant l’origine de leurs parents s’accentuent – L’autre question de l’accès à la nationalité. Répondre en citant

La taxe de 12$ sur l'autorisation de voyage sans visa Esta vers les Etats-Unis
fait des vagues du côté de la Commission Européenne qui s'inquiète de la réintroduction d'un visa déguisé


Notre liberté de circulation apparaît attaquée de toute part.

La semaine dernière, c'était la publication de l'Index H&p de la liberté de circuler qui démontre le gouffre immense qui sépare les familles franco-françaises des familles franco-étrangères concernant la liberté de circuler sans visa. Sans parler de la totale asymétrie entre pays riches et pays pauvres.

Hier 30 août, Eric Besson annonçait de nouvelles restrictions à la libre circulation européenne.

Aujourd'hui, c'est la Commission Européenne qui tente de lancer une contre-offensive en s'inquiètant des risque de recréer un visa déguisé liés à la décision américaine d'imposer une taxe de 14 dollars à partir du 8 septembre à tous les demandeurs d'Esta, l'autorisation de se rendre aux USA sans visa.


Une problématique qui n'est pas sans rappeler l'actuel activisme français pour encadrer ses frontières face à la libre circulation européenne. Est-ce également une façon polie pour Bruxelles de signifier à Paris jusqu'où ne pas aller trop loin ?

On peut également ajouter que les prix des visas vers les Etats-Unis pour ceux qui n'en sont pas dispensés, c'est à dire pour l'essentiel de la planète, sont en augmentation très significative et redevienne un frein au voyage pour les plus populaires.[/i]

Citation:


L’Union européenne critique l’instauration d’une taxe américaine sur les visas
Publié par lf5422 - Europe-liberte-securite-justice.org
le 31/08/2010
http://europe-liberte-securite-justice.org/2010/08/31/l%E2%80%99union-europeenne-critique-l%E2%80%99instauration-d%E2%80%99une-taxe-americaine-sur-les-visas/

L’Union européenne vient de faire connaître récemment aux Etats-Unis et par la voix de la Commissaire aux affaires intérieure, Cecilia Malmström, son vif mécontentement au sujet de l’instauration d’une taxe imposée aux ressortissants des pays exemptés de visas

De longue date les douanes américaines ont annoncé qu’à compter du 8 septembre prochain une taxe de 14 dollars, dont 10 pour alimenter un fonds destiné à la promotion du tourisme aux Etats-Unis et 4 pour financer le coût de l’ESTA (Electronic System Travel Authorization) cette taxe devra être acquittée lors de la validation de l’ESTA.

L’Union européenne avait accepté en 2008 la décision américaine de créer une autorisation de voyage, à l’époque gratuite, mais avait mis en garde le gouvernement américain contre toute mesure qui correspondrait à la réintroduction déguisée d’un visa. Mme Malmström a martelé : « j’ai à plusieurs reprises exprimé mes préoccupations concernant l’instauration de cette taxe et je demeure convaincue que cette obligation imposée dans le cadre de l’ESTA aux seuls voyageurs exemptés de visas est incompatible avec l’engagement pris par les Etats-Unis de faciliter la mobilité transatlantique (…) cette taxe représentera une charge supplémentaire pour les citoyens européens se rendant aux Etats-Unis ».

La Commission va analyser de façon plus approfondie cette taxe pour déterminer s’il s’agit d’une mesure assimilable à un visa. Si cela était le cas, l’Union européenne pourrait envisager de réintroduire une obligation de visa pour les américains désireux de se rendre en Europe.



[quote]

Embassy of the United States of America
Press and Information Office
2, avenue Gabriel
75382 Paris Cedex 08
___________________________________________________________________________
Communiqué de presse 10 août 2010
AUTORISATION ESTA DESORMAIS PAYANTE
http://photos.state.gov/libraries/france/5/pressreleases/pr20100810f.pdf

autorisation ESTA désormais payante pour les US - 10 août 2010


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:43 (2017)    Sujet du message: Index H&p de la liberté de voyager 2010 – Les inégalités entre enfants français suivant l’origine de leurs parents s’accentuent – L’autre question de l’accès à la nationalité.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> Revue de presse et des blogs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com