Franco-Etrangers Index du Forum

Franco-Etrangers
Vivre en France en famille

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Site Meter
Italie : Surenchère anti-immigrée - 17 mai 2007

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> Revue de presse et des blogs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin


Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 1 580

MessagePosté le: Sam 17 Mai - 16:23 (2008)    Sujet du message: Italie : Surenchère anti-immigrée - 17 mai 2007 Répondre en citant

Quand l'Italie diabolise la différence 
Stéphane Bussard  -  Letemps.ch
Samedi 17 mai 2008

Quand l’Italie diabolise la différence
Italie : la chasse anti-clandestins est lancée
Citation:
«Dératisation», «purification ethnique». Ces slogans proférés dans les rues de villes italiennes laissent imaginer le climat nauséabond qui règne en Italie. A Rome, Gênes ou Milan, la police a procédé à près de 400 arrestations musclées, dont une majorité de Roms. Croulant encore sous les ordures, Naples, où l'Etat semble avoir démissionné, a été le théâtre, cette semaine, d'une chasse aux sorcières. Un camp de Roms a été incendié. On soupçonne la Camorra d'être derrière ce méfait et d'avoir fait justice elle-même. Fort de son éclatante victoire aux élections d'avril et otage de son alliée, la xénophobe Ligue du Nord, le gouvernement de Silvio Berlusconi profite d'un climat social délétère pour faire de l'immigration clandestine la cause principale des maux de la République. Il est prêt à conférer des pouvoirs accrus aux maires, à demander même l'aide de l'armée. Le décret urgent du Palais Chigi n'introduit pas encore dans la législation le délit d'immigration, passible de 6 à 48 mois de prison. Mais ce n'est qu'une question de temps. Les Roms sont au cœur de la cible. Au nombre de 160000 dans le pays dont 30% de nationalité roumaine, 60% d'entre eux sont des mineurs.
Citation:
Un mois après la victoire du Parti du Peuple de la liberté (PdL) soutenu par l'europhobe et xénophobe Ligue du Nord, dont les voix sont déterminantes au parlement, la droite italienne multiplie en effet les mesures spectaculaires pour chasser les immigrés clandestins et donner un tour de vis en matière de sécurité.L'Eglise catholique est également intervenue pour inviter le gouvernement Berlusconi et les citoyens à la retenue. Le pape Benoît XVI a ainsi invité jeudi les fidèles à «accueillir» les immigrés et le cardinal Bagnasco a estimé que «la peur et la crainte des gens peuvent être comprises, mais ne devaient jamais porter à des actions inconsidérées». La hiérarchie catholique est en particulier très inquiète des violences commises il y a quelques jours à l'encontre d'une communauté de Tziganes dans la banlieue de Naples. Après qu'une jeune nomade a, semble-t-il, tenté d'enlever le nouveau-né d'une Italienne, la population locale a saccagé le camp en brûlant des roulottes et en obligeant, sous la menace, les nomades à fuir en toute urgence.

Le ministre de l'Intérieur, Roberto Maroni, a annoncé son intention de faire passer dès le premier Conseil des ministres, la semaine prochaine, toute une série de mesures restrictives dans le cadre d'un «paquet sécurité» prévoyant entre autres l'introduction du délit «d'immigration clandestine» avec des peines allant de 6 à 48 mois de réclusion, la limitation du regroupement familial ou encore le droit d'interner tout clandestin dans un centre de rétention jusqu'à une période d'un an et demi.
Alors que le secrétaire du Parti démocrate (PD), Walter Veltroni, met en garde contre le risque «d'une chasse à l'immigré», son collègue de parti et maire de Turin, Sergio Chiamparino, a demandé au gouvernement de nommer aussi un commissaire extraordinaire pour sa cité. Un peu partout dans la Péninsule, des édiles de gauche réclament désormais, comme leurs homologues de droite, un renforcement de la lutte contre l'insécurité au point d'autoriser, comme à Bologne, des rondes civiles dans les rues. En attendant, le gouvernement envisage de mobiliser l'armée pour effectuer des patrouilles nocturnes dans certaines villes.







Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 17 Mai - 16:23 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Franco-Etrangers Index du Forum -> couples et familles binationales -> Revue de presse et des blogs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com